Renaissance

Un déménagement, une rupture, et une succession cauchemardesque d’événements indésirables ou douloureux – puisque leur lâcheté les fait venir en bancs -, qui, au lieu de me plonger dans un tourbillon d’angoisses pesantes, comme un mauvais rêve m’expulsent de ma torpeur dans un torrent de vouloirs, rendant à mon regard l’étincelle du prédateur. Le désespoir fait passer pour océan ce qui en réalité n’est que flaque, et l’espoir nous fait marcher sur les eaux.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Renaissance »

  1. Comme tu dis c’est une renaissance !
    Les événements difficiles nous font nous surpasser et aller chercher le tout au fond de nous, parfois on est même étonné en regardant ce que nous sommes et que nous n’avions jamais aperçu, nous plongeant en l’autre un peu trop souvent, pour s’oublier aussi.
    C’est dur de se retrouver seul dans son froc et de se regarder le nombril en se disant qu’on a tout à refaire ou peut être à faire justement, pour soi même, peut être pour la première fois de sa vie, naître véritablement.
    On m’a donné naissance il y a 32 ans mais ma véritable naissance n’a eu lieue que bcp plus tard, après un effondrement de ma vie telle que je l’avais construite, rupture, déménagements, reprise d’un nouveau travail, vie de maman célibataire que je ne connaissais pas…après le choc on ouvre les yeux et là plus rien de ne nous retient, tout est ouvert, tous les chemins, aucune limite ! ! ! Et on se reconstruit, seul c’est important, il faut se construire seul pour que ce soit solide, il faut être bien tout seul pour être bien avec quelqu’un, j’en suis persuadée, et un jour ben t’es bien seul dans ton froc tu te trouves bien, pas si misérable et même tu te trouves pas trop moche.
    Il faut oser être soir même, je dis oser parceque c’est parfois compliqué au vu des réactions, là aussi faut se détacher de ça.

    Bonne renaissance à toi :)

    Aimé par 1 personne

    1. Tout d’abord: merci :)

      On naît et on meurt si souvent. Et à chaque mort quelque chose d’indésirable en nous disparaît, et à chaque renaissance quelque chose de désiré en nous apparaît. Tant de saisons qui rythment notre existence. Moi je me cherche encore. Je me déconstruit pour mieux me trouver puis construire à partir de ça. J’avance par claques et à coups , joies et haïku, par la grâce d’une fonction en escalier, telle est la courbe qu’épouse mon chemin. Et quand je te lis, en plus d’être content pour toi, ma volonté s’assure d’autant plus.

      Il y a beaucoup de passages que j’aime bien et qui me parlent dans ton commentaire, entre autres ces trois là: « Pour être bien avec les autres il faut être bien avec soi-même », « après le choc on ouvre les yeux et là plus rien de ne nous retient, tout est ouvert, tous les chemins, aucune limite ! ! ! » et « et un jour ben t’es bien seul dans ton froc tu te trouves bien, pas si misérable et même tu te trouves pas trop moche. ».

      Pour le reste, j’ai toujours été seul, alors forcément, je ne peux qu’approuver ce que tu dis lorsque tu affirme qu’on doit se construire seul. De toutes façon, pourquoi les non-soi pourraient avec un droit de regard sur la manière dont nous nous construisons. C’est trop intime pour y laisser un non-soi avoir un mot à dire ou ne serait-ce qu’un regard! En tout cas, ce que tu dis, ca me parle.

      Encore un grand merci pour tes mots :)

      J'aime

          1. Un ptit coup d’flotte sur la caboche et c’est réglé (on croisera les doigts) … sinon y a le ptit jaune à lulu, sont moins sectaires chez les cornus x)

            J'aime

Vos commentaires sont les bienvenus ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s