L’humanité d’aujourd’hui est une mascarade!

Méfie-toi de ce qui serpente.
Cela ne peut servir qu’à deux choses,
À fuir ou à tromper!

Une médaille à tous ceux qui à la facilité succombent! Qu’ils soient remerciés d’avoir éteint la vertu et par là de nous avoir plongé dans cette ère de ténèbres. Maintenant que la lumière n’est plus, la chance nous est donnée de contempler un ciel immaculé de fausses étoiles aussi éphémères que nos nouvelles valeurs (désir, plaisir, luxure et argent), une éjaculation précoce sur le voile noir de la débilité. Vautrons-nous dans la débauche et la décadence des mœurs, que la fin justifie nos manques de moyens, en attendant que ce monde s’écroule et ne serve plus à rien ni à personne! Occident, je te conchie toi, tes œuvres et tes esclaves!

Celui qui donne ne reçoit pas.
Celui qui fait confiance sera trahi.
Celui qui a des attentes sera déçu.

Voyez comme le gentil se fait écraser. La vie n’est que luttes, les relations humaines des rapports de forces. L’égalité qu’on nous vend n’est qu’un leurre, idéal des opprimés, piège des puissants, bouclier de la mauvaise foi et du refoulement, mais en réalité personne n’en veut, personne ne la pratique, et si vous l’offrez, vous signez là votre soumission inconditionnelle. Voyez comme en ce monde il ne faut rien demander, rien donner, mais tout prendre. Réclamer est pour les faibles. Le partage est pour les imbéciles rêveurs. La réciprocité est pour les morts. Pourquoi ne pas non plus désirer le respect? Que vous êtes fous ou naïfs! Cela s’impose par le muscle ou le titre!

Qu’une bombe pulbérise
Les suiveurs de ce monde
C’est un haïku d’état!

Le loup se déguise en agneau pendant que le mouton se prend pour un prédateur. Et le berger s’astique le manche devant ses actions boursières et ses obligations d’état. L’homme de la plèbe n’est plus qu’une machine. Des inputs et des outputs pour une fonction de consommation-production écocide. Ne nous écartons pas trop de la masse pour ne point la fâcher. Tant qu’il a son pain et ses jeux, le lambda est paisible, mais troublez sa routine confortable et vous verrez le démon de l’Homme!

Publicités

Vos commentaires sont les bienvenus ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s