Autres facettes de l’innocence, celles qu’on ne veut voir

Papillon, petit papillon
Pas perdu tu volette
De pivoine en pâquerette
Parcourant les sillons
Entre prairies t’appelant
Mais pourquoi qu’tu t’arrête
Sur cette pimpante poussette
Portant poupon innocent
Qui pas vu pas pris
T’écrabouille d’une tapette
Et t’as perdu la tête
Pourtant lui il en rit !

Publicités

10 réflexions au sujet de « Autres facettes de l’innocence, celles qu’on ne veut voir »

  1. Tiens une anecdote de Juillet 2013 (ma fille avait 4 ans), je les note régulièrement.

    Moana hier soir en se couchant :
    -maman la Terre elle m’a choisie pour vivre parceque je suis jolie ?
    -non, on fait partie de ce monde comme tout le reste ; ni plus ni moins. Papa et moi avons choisi de faire un enfant mais on ne choisi pas lequel. C’est le hasard tout ça.
    -c’est moche !
    -non, ça n’a pas de sens connu, il n’y a pas de raison que ce soit toi plus qu’un autre, c’est la vie.
    -personne ne m’a choisi ?
    -non, on ne peut pas choisir. Mais tu es tout de même extrêmement importante, tu es précieuse. Nous t’aimons comme tu es.
    -il ne faut pas me perdre alors maman, quand je serai grande et que je voyagerai partout, il ne faudra pas me perdre.
    -non, on fera attention et toi aussi tu feras attention…

    Voilà, ma fille qui cherche déjà un sens à sa vie et se confronte au monde.
    Parfois c’est violent. Il faut une réponse.

    Ma fille a 5 ans aujourd’hui et m’arrête lorsque je marche en criant pour ne pas que j’écrase les fourmis, hier soir elle a angoissé sur sa probable mort par une chute de météorite prochaine comme celle qui aurait tué les dinosaure.
    La conscience de la vie (et donc de la mort) arrivent tôt s’ensuit le respect de toutes formes de vie…:)

    Aimé par 1 personne

    1. C’est un dialogue intéressant. Je ne sais plus qui disait que tous les enfants étaient philosophes, Michel Onfray peut-être, je ne sais plus, mais là on voit bien que ta fille en est une. Et ta réponse est intéressante. Je pense que je vais m’en inspirer quand j’aurai moi-même des enfants (et j’payerai pas les copyright, lol :p). Je me demande si ton point de vue est réaliste ou cynique :)

      PS: C’est assez touchant quand elle demande de ne pas la perdre

      J'aime

      1. Je me demande souvent où est la limite de la réalité, à quel moment je penche dans le cynisme…alors je lui dis que c’est ma façon de voir les choses qu’il en existe d’autres, qu’elle aura sa façon de voir à elle, que moi je ne détiens pas la « vérité ». Elle semble bien tout saisir. Mais oui c’est compliqué de savoir où l’on se trouve.

        Aimé par 1 personne

  2. Je fais toujours attention de ne pas lui imposer ma façon de voir, j’ai toujours peur de l’influencer et de ne pas lui laisser son libre arbitre…mais JE SUIS et à moins de ne plus être et bien il y une influence minimum et j’essaie de me dire que je peux aussi lui apporter une certaine forme de liberté et pas que des mauvaises choses parceque j’ai passé une phase où j’avais si peur de ne pas bien faire que j’aurais presque « préféré » qu’elle reste avec son papa tout le temps, je me disais que lui était mieux que moi pour elle et qu’elle s’en sortirai mieux sans moi etc…

    Mais je suis bien consciente de tout ça et parfois c’est difficile à vivre pour moi, je me remets énormément en question sur ma façon d’être maman qui est assez atypique. Pour le coup moi j’ai bcp souffert des étiquettes des autres, n’y adhérant pas.
    Dur dur d’être parent…. :)

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires sont les bienvenus ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s