Aux métastases citoyens !

La société se propose d’être au peuple ce que le corps est à la cellule. Et rappelez-vous qu’en le corps, la cellule a perdu toute individualité et tout ce qui va avec, y compris la volonté, l’intelligence et la dignité. Mais voyez-vous, aucun corps en cette Terre n’est à l’abri d’un cancer, et les cellules peuvent se rebeller et grossir en tumeurs organisées, et c’est pareil en les sociétés. Il suffit qu’une seule cellule échappe à la vigilance du corps – organisation bien plus complexe, sophistiquée et efficace qu’aucune de nos sociétés. Alors indignés ou révoltés, ne perdez pas espoir car nous pouvons devenir le cancer de cet exécrable corps sociétal dérangé, corrompu, décadent !

NO MONEY, HONEY
YOU DON’T HAVE MY TRUST
YOU, CORRUPTED SOCIETY
I BRING YOU BACK TO DUST

Publicités

18 réflexions au sujet de « Aux métastases citoyens ! »

  1. « Alors indignés ou révoltés, ne perdez pas espoir car nous pouvons devenir le cancer de cet exécrable corps sociétal dérangé, corrompu, décadent !  »

    De mon silence j’ai entendu l’appel, me voilà autre cellule, électron libre, qui vaille et point ne désespère même si la tâche est immense, colibri sait qu’il fait son nid, parfois heurté, parfois on lui crie dessus, parfois il tombe mais se relève alors un peu sonné mais toujours vaillant, toujours prêt à pourfendre et frapper l’esprit de masse dans le but de rassembler l’humain que l’on a bombardé qui est disloqué et désagrégé un peu partout au vents mauvais ! Entends-tu siffler les bottes au loin ? Chante avec moi alors  » Tout va très bien Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien, on déplore un tout petit « rien  » ! Et ce petit « rien » qui grossit, grossit, grossit……ce soir il fait gris, demain il fera nuit ! Il fait déjà nuit pour tant d’âmes !!! Vite en passant je surf sur ton mot, en écho, sans retouches, à nu, à prendre comme ça , en global, garde le reste pour ce soir… je dois lâcher le net là …..vital !
    :* à plus

    Marie ♥

    Aimé par 2 personnes

    1. Je chanterai avec toi sur la marche en escalier de l’ascension des petits qui feront face aux gros qui se croient grands, et j’apporterai mes brindilles au colibri pour qu’il érige un château en Espagne, car l’impossible n’est et le changement n’attend pas =D

      Aimé par 1 personne

  2. métaphore bien trouvée……
    le cancer est l’égo qui cristallise sa place…en nous …. et perdure autour de nous…..
    le mental… offre la réflexion du combat…. avec la force du regard…. à se modifier…. puis d’accepter….. ce mal comme un bien….
    car il emmène à la Conscience Universelle…. par l’individuel….
    la guérison….vient par l’espérance….. de voir se muer diverses pensées…..en solutionS…..

    plus le mal a sa place… plus le Bien devient une nécessité….
    aussi l’ombre qui prenait toute son « aura » …. le perdra…. par son trop d’égo….
    et l’humilité sera à la portée… de celui qui comprendra…

    ainsi… ce que nous vivons, ne sera plus à vivre… car la Pensée individuelle touchée dans ses propres envies…désirs…. l’emmènera à réfléchir sur sa survie…en sa frustration…. voir ce qu’il avait et perdu… et accepter…. une nouvelle aire ……à la recherche de bonté… qu’il avait oublié….de donner….
    ainsi… celui qui ne voyait pas… verra… ;-) que ce cancer est un Bien en Soi…
    sur le plan social, etc… idem…. nous réfléchissons à combattre à lutter avec des valeurs bafouées…. humaines….. elles reviendront par leur nécessité ….d’intégrité….

    et cher auteur… nous sommes Lumière….. ;-) ne l’oubliez pas …. et n’en doutez pas….

    chaque dénonciation, élève l’Esprit… et s’imprègne mm sur le virtuel…. et offre l’énergie…. à d’autres… renforce…. accompagne… et multiplie une lutte invisible…. dont vous faites partie…. peut être sans le savoir…. et je vous le dis….

    Aimé par 3 personnes

        1. Ahah, dire que je n’avais même pas repéré ce jeu de mot malgré moi, j’adore XD (quand le jeu de mot apparaît, faut surtout pas le retenir moi j’dis =D). En tout cas, j’ai beaucoup à en dire sur celle-là [de pomme] … en fait j’ai des tas d’articles que j’aimerais écrire, des tas de bribes sur un bloc notes, des tas d’inachevés … trop techniques (donc chiants), trop longs, trop sensibles (j’essaye quand même d’assurer un minimum le fait qu’on me comprenne sans me taxer de ceci ou de cela), et surtout j’essaye depuis peu d’encore mieux travailler tout comme il faut, tout en maintenant la spontanéité apparente (faut pas déconner, y a p-e du spontané au moment où j’écris, mais ca me vient aussi de longues méditation, je suis pas si fainéant que ça XD) … pas facile quand on cherche la précision en fait x) Je commence à me dire que je vais bientôt devoir passer du format court et tonique à du long et assommant, au moins de temps en temps pour me relaxer XD Enfin, je dis ça, mais j’hésite … je crois que l’internet n’est pas très adapté pour le format long, de part sa nature (les gens y sont très pressés parce que tout va vite ici), et part son moyen (après la lecture d’un article, voir des lignes partout, c’est moyen quand même XD) … et voilà t’y pas que je vais envie d’écrire là dessus … XD Je me disperse un peu là ! XD

          Bisous

          Aimé par 1 personne

    1. C’est justement parce que le « cancer » est repoussant que je l’ai choisi parmi tous =D Il y a beaucoup de raison à cela. Principalement, l’humilité dans la fierté, car si cancer nous devenons, parasite nous serons traités, cela remet les choses en place. Auxiliairement, d’autres raisons, telles que le fait que les gens ont de plus en plus un penchant pour l’ombre et le dérangeant (reprenons-les =D), et puis vouloir devenir cancer, en tirer une sorte de fierté, voilà qui va grandement déranger, intriguer peut-être, être repris sans doute? Et puis, combien d’associations et lobbies ne fonctionnent-ils pas déjà ainsi, j’en profite donc pour pointer du doigt ce qui se fait déjà, et montrer qu’il est intéressant de reprendre les armes de l’ennemi. Et puis, on sait tous à quel point un cancer peut-être efficace :/ Certains choisissent pour emblème un lion … c’est noble, effectivement, mais pourquoi vouloir la noblesse? Ce serait encore choisir le trop de fierté. Il en faut, mais juste un soupçon, et ce combat n’est pas noble ni vil, il est juste nécessaire. C’est mon opinion :) Il y a d’autres raisons, mais c’est comme en amour, il n’y en a pas vraiment, mais on peut en trouver beaucoup =D

      Aimé par 1 personne

  3. Alors cher Poète…. vous serez dans la Danse des @nges…. sifflant de bon matin…. « que cette rosée vous rafraichisse ».. à ouvrir toutes les Saveurs à votre Cœur… un baume qui enchantera en prémices à tous les délices en des petits riens….. sans peur des épines… par une audace sage et assise.. et en hauteur… votre Heure sera bienvenue… à ce Monde qui vous connait… et que vous découvrirez pas à pas….
    voyez l’essentiel… du message qui se porte en vos yeux, et sur votre route….
    imprégnez-vous… marchez… et inspirez…
    l’art d’Exister… dans cette Lumière qui est en Vous….
    à faire renaître tous vos chakras ….. et à les offrir…. autour de vous….
    à en aimer la marche…. silencieuse… et talentueuse…. de ces bienfaits….
    ;-)) avril… est un mois à Etre sur ce fil….. ;-))à
    bizouxxx…..

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que les anges me sont gentils, et aussi que les démons de moi s’amusent souvent. Etranges mécaniques que sont les leurs et que souvent j’emprunte, mais la route que je parcours me fait me trouver hors de ces deux sortes là. Je reste sur la voie des Hommes, celle que nombre rechigne à fouler de leurs pieds trop « bons » pour les sols argileux. C’est qu’il y a la pomme du binaire (clin d’oeil à Steve Jobs qui doit bien rôtir en ce moment même), et moi je l’ai vomie, même s’il reste quelques morceaux encore en moi. Et lorsque je fus petit, bien que je ne sois toujours pas très grand, et bien on ma présenter la droite et la gauche, et j’ai été saluer le mur d’en face … ben derrière, c’est nettement mieux, et on y voit qu’en réalité, les deux chemins sont en fait un seul, une boucle, un serpent qui se mange la queue, ou autre chose qui ne regarde que lui et ses bons plaisirs :p Aussi, je ne suis ni ombre ni lumière, bien que les deux donnent ma forme et mes couleurs, au contraire même, ces deux là ne sont que cadeaux et « outils », et nous ne sommes eux en rien :) Et mon premier « combat » se trouve justement là : découvrir ce que nous sommes réellement, et chasser les définitions qui ne nous correspondent. Du coup, ca m’en fait des combats x) Heureusement que j’ai beaucoup d’épées :p

      PS: En mai, je quitterai un peu le fil pour m’en dévêtir … (oui, cette blague devrait être interdite XD)

      Gros bisous :)

      Aimé par 1 personne

  4. il est une évidence.. que nous sommes des apatrides aux confins…. des concepts….en électron-libre abordant toutes les ressources à nous élever… en tant de questions….et apprendre
    ainsi toute icone, symbole, en texte philosophique, ou spirituel…
    amènent à notre Humain… des Connaissances pour Etre en Connaissance….
    pourtant… il est une jolie évidence…. qu’un Lien… se créé en cette métaphore philosophique… d’y mettre une symbolique…. pour s’y retrouver…
    le mur d’à coté… est le même que l’autre côté…. juste celui d’en face diffère…. c’est le Sentier à se balader…
    y’a assez d’icones en clow.. pour finir en Glones…. lol…. exactily….
    entre l’ombre et la lumière, le bien et le mal, le moi dans toute cette quête tente de se parfaire sur le Sentier… en envolée de Vérité en Soi…
    ;-))
    bon… je blabla sur ta page.. j’retourne sur la mienne… pardon….

    Aimé par 1 personne

    1. Des sentiers et des arbres, des arbres avec des pommes, des pommes que l’on ne doit pas prendre mais recevoir, un jour, peut-être. J’en reviens encore à ce que j’ai dit parce que dans mon inspiration j’avais oublié quelques choses. D’abord les binarités, même si par leur existence elles sont forcément utile, et je ne les dénigre pas, mais n’ayant pas reçu de pomme mais par mes ancêtre l’ayant volé, je me dois de la recracher en remontant aux temps où elle n’existait pas. Donc c’est ça mon mur, celui qui termine l’Abîme et nous ramène au coeur. Ensuite je pense que sans le cadeau, avec le vol, les binarités ne peuvent être vraiment comprises parce qu’il faudrait d’abord être en l’Origine, puis en la finalité, pour tout connaître de chaque sentier de choix, et cette trame est trop complexe pour avoir à nous un sens véritable. Que finalement l’holographie me vienne en aide pour prouver que lumière et ombre sont à la fois d’une même origine, d’une même nature, d’une même cause, mais aussi d’une même finalité, d’une même mécanique, d’un même but. Lorsque l’un abonde et l’autre en carrence, peu à peu de l’un nait l’autre pour rééquilibrer la balance, car l’un est en l’autre et inversément. Et l’un est l’autre et inversément aussi autrement : la lumère est aussi douce qu’elle est brûlante, et l’ombre est aussi froide qu’elle est douce. Et le bien est le mal, et le mal est le bien, et ainsi en est-il de tous les complémentaires non?

      Mais c’est vrai que je me sens également apatride. Par goût du cheminement je présume :) Et le lien, je le ressens également, lui qui naît en un lieu où je l’espérais sans l’espérer :) Encore une fois, tu m’écris un flux plaisant qui me laisse méditatif, et qui fait écho en moi :) Et tu seras toujours la bienvenue pour blablater :) De mon côté, j’ai loupé beaucoup d’épisode chez toi et j’ai essayé de rattraper mon retard, mais du coup je n’ai pas encore trouver le temps de venir commenter, mais je reste bavard, je n’ai pas encore changé :p

      Aimé par 1 personne

      1. « Que finalement l’holographie me vienne en aide pour prouver que lumière et ombre sont à la fois d’une même origine, d’une même nature, d’une même cause, mais aussi d’une même finalité, d’une même mécanique, d’un même but. Lorsque l’un abonde et l’autre en carence, peu à peu de l’un nait l’autre pour rééquilibrer la balance, car l’un est en l’autre et inversement. Et l’un est l’autre et inversement aussi autrement : la lumière est aussi douce qu’elle est brûlante, et l’ombre est aussi froide qu’elle est douce. Et le bien est le mal, et le mal est le bien, et ainsi en est-il de tous les complémentaires non? »

        Je lutte toujours mais là j’abandonne et je reste sur ce passage, un parmi d’autres du reste ! Tu n’imagines pas la portée et la mise en mots d’une puissance… ô vieille âme que les anges te protègent mais quelle quête je susurre là point besoin… elle est de fait ! Des paradoxes, des complémentaires, des énoncés aux formules, du vivre au sentir entre questionnements et affirmations, tu es !
        A bientôt,
        Marie ♥

        Aimé par 1 personne

        1. J’essaye en tout cas … mais j’ai la fâcheuse tendance à trop parler à l’affirmative quand je me pose des questions (comme si je voulais poser une base sur laquelle réfléchir, même si je l’abandonnerai peut-être plus tard), et à trop parler à l’interrogative quand j’affirme des choses … je ne fais que des propositions que j’évalue ensuite, en espérant que les autres les évaluent avec moi, pour qu’ensemble on tombe sur un modèle consistant. Je pose mais n’impose réellement. Je nous jette un pavé d’argile, à nous d’en faire un joli nu ! =D

          Lol. Ca me rappelle une anecdote quand j’étais gardien de musée … Y avait une statue de je ne sais plus quel sculpteur, une femme nue et des satyre, et y avait un touriste japonais intrigué. Il s’est approché d’elle (la femme de la sculpture et pas juste la sculpture en elle-même, tu t’en doute), de plus en plus près, jusqu’à un ou deux doigts de son cul et … « snifffffffffffffff » ! o_O’ XD (Il lui a reniflé le cul ou le con, le con XD)

          Aimé par 1 personne

  5. tes mots…. ont une Racine…Vérité… pour toi, et pour d’autres ;-)
    La quête de la Connaissance…. en Liberté…..
    tu es réflecteur de mon sentier…en solitaire… tout en picorant partout..
    car vois-tu , tu me fais redécouvrir tout ce dépoussiérage…nettoyage, épluchage.. vécus, ainsi que le refus.. d’appartenance qui m’entraine toujours au-delà…. pour éviter le mimétisme.. intérieur, extérieur… en Prise de Conscience… Guerrière.. et Electron Libre…..
    et me rends compte que mes écrits apurent mes maux, ….
    dans cette Absolue Vérité que j’ai pu y puiser….et d’Etre enfin redevenue vraie…en Apatride..
    .;-))

    Aimé par 2 personnes

    1. Ah, oui, c’est vrai que je ressens ça aussi quand j’écris. En s’abandonnant totalement, ben pendant un moment je me sens beaucoup plus léger … écrire, c’est un peu aller en confesse ou aller chez un psy ! On ne devrait jamais retenir les choses, ca ne mène qu’à s’alourdir d’avantage :/

      Aimé par 2 personnes

Vos commentaires sont les bienvenus ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s