Au temps les habitudes

Aux grisailles d’un être las colle la monotonie des habitudes qui ne se perdent, dans le temps rond des erreurs qui se répètent sans plus d’efforts pour leur donner nouvelle forme. La dissolution systématique des élans novateurs, porteurs de promesses de bonheur, se fait au profit des routines connues, rassurantes, et leur cortège de certitudes malheureuses. Le défaitisme gagne l’âme dans des batailles imaginaires perdues d’avance. C’est que la malédiction déresponsabilise. Funeste croyance qu’on ne puisse se sortir de la gueule vorace de l’enfer personnel, il aspire en lui toute envie de changement. Pourtant, la force qui s’oublie ne nous quitte et l’irrémédiable n’est encore tant que la vie ne nous abandonne.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Au temps les habitudes »

  1. après tant de batailles en son « corps »…. l’esprit s’éveille…. et l’âme aspire à une autre espérance de vie…. à combler son sort….
    et contredire le mauvais sort…..
    d’un embellissement en belle manière de l’écrire, de le vivre….
    en poète…. à rester toujours en fête…. sur cette découverte du moi… vers le Soi….
    en harmonie…. à venir sans hasard sur le fil de votre Vie…. ;-))

    Aimé par 1 personne

  2. Et cet oiseau aurait l’envergure de la vie…mais nous le faisons déjà de mêler nos plumes pour repousser les vautours, les vautours intérieurs étant les plus dangereux…

    :)

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires sont les bienvenus ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s