Montée aux Cieux

A une amie qui me l’a demandé pour mon bien, et sans doute celui de tous, car c’est ce que font les Anges.

Je suis né animal comme tout homme. Le corps d’abord plein de rires, puis plein de désirs et d’arrogances, l’esprit qui peu à peu s’éveil de ses brumes, et très vite vient le drame. Quand les illusions s’évanouissent unes à unes, il ne reste que l’arrière-goût du mensonge. Des promesses d’avenir, il ne reste que la vérité de la naissance … j’ai renié la mienne, j’ai renié ma classe, j’ai renié leur monde, et par cet orgeuil de penser pouvoir tout assumer seul, de valoir mieux, je suis passé de l’adolescence à la précarité, comme un con, plein d’une insoumission stupide, artisan de mon propre drame … je me suis damné. Et très vite mon cadavre s’imprima dans le sol. Au rejet le repli, au repli la mort.

Avalé par la terre, je me suis perdu, je me suis cherché, attendant de devenir, cherchant ma forme, celle que je ne connais plus que d’un là-haut très haut où je n’ai été depuis ma naissance. Dessous, il fait froid, il fait sombre, c’est dur, c’est pesant … « c’est pour te rendre plus fort » … ca remue au-dedans … la colère commence à poindre … Recroquevillé sur moi-même, je m’étais fait une bulle de rêverie, comme ceux qui dorment leur vie car leur réalité est trop insupportable sinon. Et cette bulle s’était durcie en carapace … « non, en prison » … la colère monte … Dedans, c’était devenu étouffant, au moins autant que dans cet amas des rebuts de la société que j’ai rejoint. Nous sommes la merde des gens biens nés. Ils se nourrissent de nous … la colère gronde … cela bouillonne au dedans … j’en eut assez des ténèbres, j’exigeai de la lumière ! Et la colère fut. Un sourd et égoïste élan de vie tout tourné vers la quête des Cieux, là où il fait beau et bleu, et de la carapace sortirent des racines puis un germe, puis une lente éjaculation de moi-même hors de la terre : putain, je veux vivre !

Aujourd’hui encore, je reste encore un peu dans ce terreau fertile qui m’a vu naître. Je suis encore fragile, mais j’ai la tête à l’air libre. Jeune pousse, je deviendrai peut-être un arbre si la vie n’en décide autrement. La pression m’entoure encore, cherche à m’étouffer, mais il me reste encore cette volonté de m’ériger dans la vie. Tout mon être bande au jour de l’épanouissement, et un jour je pourrai relaxer mes feuille, puis mes fleurs, et j’aurai des fruit, tant que la vie voudra encore de moi … je rêve de lui mettre une forêt dans le ventre, en attendant je progresse assurément dans mon ascension, et patiemment je me rends juste au yeux dela gravité qui m’a formé.

Publicités

26 réflexions au sujet de « Montée aux Cieux »

  1. C’est cru, heureusement pas creux. A travailler. Le deuxième paragraphe surtout. Y a des trous dedans, on dirait un gruyère pas fini. Je ne suis pas satisfait. Ce n’est pas très bon. Il y a de la matière, mais elle n’est pas très bien travaillée. J’ai mal dormi. Ce n’est pas une excuse. Je le retravaillerai.

    J'aime

  2. Mon cher Damien, comme toujours, j’aime te lire. C’est fascinant de découvrir ce qui se trame dans ce cerveaux. Tu peux toujours retravailler le texte mais moi, je le ressens bien. Tu n’as pas fini de grandir de l’intérieur, de t’épanouir, de t’extérioriser, de te découvrir et pourtant, tu es déjà un grand homme. Un être qui n’as pas fini de nous surprendre tous. J’aime bien ce talent qui est en toi, que tu exploites sans cesse pour définir ce que tu ressens ou à interpréter la vie selon Damien !
    Longue vie à toi mon ami.
    Continu de pondre des oeufs en or. =)

    Aimé par 1 personne

    1. Mais le style est à ce point mauvais que le propos ne fut perçu que de ceux qui ont vus les choses pareilles ou comparables. Je n’ai su restituer ce réel pour les superficieux. Je me suis compromis dans le beau. Les gens préfèrent le théâtre. Ils regardent le doigt et non la lune, alors le cœur, il ne le verront pas d’eux-même. J’ai oublié l’essentiel : l’effort d’esthétisme. Ce travail est mauvais :( Je me rattraperai ! =D

      J'aime

      1. l’esprit est là… la forme prendra son temps… en sa propre confiance…
        ce qui est semé un jour est en pousse en un autre… la Patience est une qualité fertile… sans le doute… juste à être.. en fur et à mesure…. :-))

        J'aime

  3. Merci de me suivre…bisou… (je te suis)
    J’ai lu hier. Vie nouvelle, peu de temps, que dire ? Arrête ! Pas un style mauvais…loin de là. Tu es ma première lecture après des semaines ou mon cerveau se déprogramme tout doucement en un ailleurs bleu et merveilleux…C’est ..et puis… enfin je ne sais plus les mots mais revenons à toi…Tu m’as manqué (tes écrits s’entendent nous ne sommes pas seuls…lol).

    « Un sourd et égoïste élan de vie tout tourné vers la quête des Cieux, là où il fait beau et bleu, et de la carapace sortirent des racines puis un germe, puis une lente éjaculation de moi-même hors de la terre : putain, je veux vivre ! »

    Un criant et naturel élan de vie tourné vers la quête des Cieux…..putain tu vas vivre et faire pousser tes fleurs Damien, jeune pousse qui s’enracine… avec en prime la tête dans les étoiles. Même si tu brasses froid, insoumis est ta force, insoumis est ton arme, garde cela précieusement de vers toi car personne ou si peu de gens te diront c’est bien Damien, alors tu connaitras une vie de solitude agrémentée de quelques lueurs mais une vie chaotique et pas toujours facile à vivre c’est vrai ! Mais souviens-toi que c’est toi qui a choisi « la voie », cette voie Damien, incompris souvent, insoumis toujours et heureux d’être soi même contre vents et marées.. Je reviens très doucement vers la réflexion, l’analyse et l’écriture, garde confiance et garde surtout le cap droit devant toi belle et vieille âme que j’espère voir un jour…en attendant, je t’envoie toute mon affection de Suisse et merci pour tes mots l’autre fois car oui je suis heureuse Damien, ce bonheur à gouter au présent car demain on ne sait pas de quoi il est fait, jamais…Douces pensées et merci d’être dans ma vie, au plaisir de te lire ♥

    Aimé par 1 personne

    1. Qui comprend réellement qui en se monde? Qui fait l’effort de comprendre réellement l’autre? Ceux qui veulent comprendre tombe sur le silence. Qui fait réellement le pas? Nous ne faisons que « partager » nos égoïsmes après tout … un grand théâtre où chacun joue « son » rôle … Alors je m’habitue à l’incompréhension avec un mélange de résignation étouffant les cris et d’exhibitionnisme pour imposer ce que personne ne veut voir … une façon plus courtoise de poser ses « couilles » sur le nez du monde … enfin, je me comprends. J’ai lu un jour qu’une personne ayant été un jour brisée est la plus dangereuse des personnes car elle sait qu’elle peut survivre … ;)

      Être le témoin privilégier des sombres coulisses de l’humanité « lumineuse », dans la noirceur tapi, je serais presque un regard sans visage si ma bouche ne l’éclairait un peu, voilà peut-être le devoir. L’oiseau de mauvaise augure au noir plumage plane de son ombre proche-lointaine sur l’oisive engeance de l’ère du temps volé, mais le temps des corbacs à la porte cloués n’est plus encore … encore … pas plus que le temps des dignités, alors je croasse encore et encore. (Je crois que je vais le publier à part celui là, il me plaît bien :p)

      Je suis content de te voir heureuse et resplendissante en tout cas =D

      J'aime

      1. . » J’ai lu un jour qu’une personne ayant été un jour brisée est la plus dangereuse des personnes car elle sait qu’elle peut survivre … ;)  »
        C’est exact ! Confirmation faite par l’homme qui partage ma vie…pas de l’écrit pour lui mais un vécu et quel vécu ! Probablement, surement même, ce vécu fait de douleurs, d’incompréhensions et d’humiliations qui fait qu’il comprend tant de choses sans que sa mémoire ne flanche jamais sur les sombres coulisses de l’humanité, d’un pan de cette société en l’occurrence pour lui, Suisse, si belle et si propre, si clean en extérieur, en extérieur seulement, tant de noirceurs tapies, cachées, étouffées, de vies brisées et sacrifiées ! Quelque chose ne colle pas avec l’image d’un pays loin d’être une république bananière ou autre saloperie de dictature et pourtant de cette incompréhension il n’y eut jamais pour lui de résignation sans quoi c’était la mort assurée et probablement vivement souhaitée chez les gens dits « bien sous tous rapports » ! Un combat sur lui, pour lui et pour les autres, pour tous ceux qui n’avaient pas sa détermination farouche de vaincre la déchéance insufflée et qui se sont suicidés préférant la mort à une vie si peu digne, humiliés, à l’enfance volée de ces nombreux enfants Suisse dont il a fallu 40 ans tout de même pour que le voile se lève doucement mais surement et il monte ce voile et laisse entrevoir la douleur de l’enfantement des innocents sacrifiés sur l’autel de la religion, du bien pensant, des autorités et administrations qui ne faisaient que poursuivre et appliquer des théories douteuses, les mêmes qui furent de sombres mémoires ! Ne pas s’habituer ! Jamais ! Ne pas se résigner ! Jamais ! Mais poser « ses couilles » sur la face du monde et demander compte à ces instances et personnes vérolées qui ont pignon sur rue et brillent de partout afin que les morts ne soient pas mort pour rien, que les sévices oui j’ai dit « sévices » subis ne soient pas oubliés cela est impossible mais reconnus et surtout dire et faire savoir parce que rien n’est pire que l’oubli, rien n’est pire que le déni… et ils sont nombreux les bras tendus crachant leurs sons hideux, ils sont nombreux et ils ne réapparaissent pas comme une mouvance « in » ils ont toujours été là, ils sont pour certains bien planqués depuis quelques décennies ici… !
        Une légère entorse à mon silence ! Je lâche mes mots, mes livres, je lis l’histoire de Philippe Frioud, je corrige son livre à sortir d’ici quelques semaines, j’apprends, j’écoute, j’entends, je lis ce que l’humain ose faire à un autre être humain ! Pas de dignité non de l’ordre et les moyens pour y parvenir malgré toute bonne apparence, des plans diaboliques visant à faire de ce pays et ce depuis bien longtemps un état propre et sain… ! Pas un déchet par terre même pas un soi disant fainéant ou autre tâche qui aurait obscurci la belle Suisse ! Nous te croassons de notre Suisse l’ami, à bientôt de te lire c’est un plaisir et une nourriture ! Porte toi bien

        Aimé par 1 personne

        1. Je pense que ces choses là à dire, il est important qu’elle soit écoutée, que l’on puisse se préparer, parce que le capital entame bientôt son nouveau cycle d’extrême et de guerres, et je ne sais pas si c’est une forme de peur qui en moi s’exprime, mais je pense que ce sera bien pire que le cycle précédent … le ciel s’obscurcit peu à peu …

          Aimé par 1 personne

    1. Je ne pense pas que « peur » soit le bon mot, au contraire, j’aurais plutôt hésité entre « enthousiasme de l’opportunité de changement » et « réalisme », et là reste tout le mystère :/ Parfois je me dis que je n’attends qu’un basculement … c’est possible, même si ce basculement nécessite des sacrifices inhumains :( Mais l’immobilisme passé est bien pire que tout à mon sens. Tout comme la colère vaut mieux que le repli sur soi-même, l’horreur vaut mieux que la torpeur, même si cela semble facile à dire, voir choquant. Je ne sais pas. Se débattre dans la fange fait probablement perdre la raison à force. Mais une chose est sûre, c’est que la souffrance et l’horreur feront encore très longtemps partie du rythme de la vie humaine, elle ne fera jamais que changer de forme …

      J'aime

  4. Coucou
    D’où ma question peur ou réalisme….Le changement, je suis plus âgée que toi et je l’attends, on l’attend depuis si longtemps…mais pour quoi ? Tant que l’homme sera un loup pour l’homme… Si l’on prend l’exemple de la Tunisie qui a doucement basculé de la peste vers le choléra et sans surprises pour ceux qui avaient une vision à long terme quand on connait la géopolitique… etc etc … Je n’opposerai pas l’horreur et la torpeur, les deux étant des états d’être qui sont négatifs mais force est de constater que souvent l’on passe d’une extrême à une autre quand l’ordre naturel des choses est boulangé et que les repères ne sont plus là… Des sacrifices humains, oui, il y aurait, il y en a déjà dans ces guerres, conflits larvés qui ne disent pas leur nom véritable, le but étant probablement l’asservissement de l’Homme où qu’il habite et suivant différents stratagèmes pour arriver à la fin…Souffrance, horreur et inhumain nous sommes bien sur Gaïa… Salut à toi mon ami, bisous de nous deux de Suisse ♥

    Aimé par 1 personne

    1. Que répondre à la lumière qui s’abat sur les ténèbres? « Pour quoi ? », tant de désespoir en ceux qui voyant leurs buts s’assombrir se demandent s’il existe encore au moins un seul moins pire que les autres :/ Et pourtant cette question est cruciale sinon elle ne reviendrait pas si souvent en tous ceux qui poursuivent le rêve humain … moi je rêve de l’émancipation, et là tu me rappelle cette question … je ne peux ni abandonner l’un, ni abandonner l’autre … il n’y a que la perfection que je puis abandonner, et les rêves où tout serait rose bonbon, plein de gentillesses écœurantes et exécrables, et il n’y a qu’une seule chose dont je sois véritablement sûr : c’est qu’en chaque humain il y a l’enfer, le paradis, et la terre, et que choisir l’un au détriment de l’autre, reviendrait de toute manière à produire les trois, donc à ne rien changer véritablement. Tu vois, je pense à cela, et puis je me rappelle ces jeunes femmes portant des mini-jupes ras la touffette, crier qu’elles assument, mais se plaindre des mecs qui les reluquent et plus … pour moi toute la vie humaine se résume à ça : personne ne sait véritablement ce que signifie s’assumer, et pourtant c’est ça qu’il faut apprendre. Quel est le rapport ? Il est pourtant simple et évident, c’est que nos sociétés ne nous permettent pas d’assumer pleinement l’humanité qui nous habite, avec ses animalités, ses végétalités, ses minéralités et ses immatérialités. Et les concepts de bien et de mal en sont un des pire symptôme. « Pour quoi ? » … le seul but qui m’inspire et m’aspire tout entier est ce rêve utopique : vivre son humanité. Si nous nous bornons à simplement chercher à empêcher « la guerre de tous contre tous », jamais celle-ci ne cessera, et surtout, elle prendra toujours les tournures dramatiques que nous lui connaissons. Lorsque deux animaux se battent, personne n’en fait tout un foin, parce que le meurtre reste relativement rare ? parce qu’ils s’en foutent ? parce qu’ils acceptent la dominance de la Nature en eux ? parce qu’il y a les faibles et les forts ? parce que tout n’est qu’injustice ? Des questions sans réponses sans doutes, mais qui amène selon moi quelque chose de très important : arrêtons d’embellir les choses de justices, de bien, de mal, et d’autres illusions grotesques qui n’engendre que plaintes, frustrations, contraintes, souffrances, misères, et tant d’autres abjectes … dénaturées, grossières, caricaturales. Je dois sembler confus et agressif. Pardonne-moi, je suis à nouveau à la croisée des choses :/

      J'aime

  5. :) vous envoie une Pensée, un Kouk, vous espérant Bien, et que votre Route soit toujours sur la Prouesse de l’Amour, en Vous, et pour Vous, chaque épreuve est une Preuve, et notre choix est une Liberté, apprendre à combattre avec les mm armes faire face au miroir qui rend prisonnier, et s’émanciper par la Prouesse de la Sagesse, la Connaissance Humaine est déjà en Vous, alors qu’Elle vous emmène sur mon Vœu sincère, une Bienveillance sur votre Avancée… :)

    J'aime

      1. rien ne vient au Hasard, et si y’a eu soutien en son Temps, seule la Force Céleste Existe et l’Offre à l’Esprit qui peut l’Entendre et le Recevoir en guise d’Espoir, un Miroir sur un Message de Confiance face à votre Existence, afin d’éviter un naufrage, et d’aller de l’Avant avec l’Inspiration divine aussi Etrange, qu’angélique sur votre Etoile :) Bien à Vous et sur Vous Nebarha
        votre Route est en Lumière, quoiqu’il Advienne….avec une Aubaine @men

        J'aime

          1. c’est le Tremplin de Votre Destin…
            l’@mour va Vous enflammer à Nouveau, « autrement » le Ciel ne se permet pas de Donner et de Reprendre, sans y Emettre une Leçon sur la Croisée des Chemins, et sur Notre Raison, Bien + Essentielle, nous arme d’une Clef que nous avons « gardé » et offert sans compter… l’Altruiste est face à son Contraire, et doit trouver la Preuve de l’Intérêt caché et ainsi Retrouver sa Cécité… qu’il a par Ailleurs ….
            le Céleste connaît sa Flamme Enthousiaste et passionnée qui vibre bien au-delà mm dans les profondeurs de son Cœur, et tente de le Libérer avec la Vérité … afin qu’il Renaisse avec une bonne assise, une Justice Invisible lutte pour Vous, à vous Elever hors de l’Abandon, et compte sur Votre Don Personnel, à remettre votre Zèle sur vos ailes… afin que vous apprécierez un Jour… le Vrai @mour… alors si le Ciel s’en mêle, c’est qu’il vous Aime bcp, mm si aujourd’hui n’en a l’air, il écoutera votre Prière Sincère, mais l’exaucera d’une autre manière…sur une autre Heure, pour votre ++ Grand Bonheur au Cœur … Pardon, Nebarha, si ces mots vous peinent, qu’ils vous Encouragent, car ils doivent s’inscrire sur votre Esprit, et proviennent du Canal de l’@insi soit-il…à rendre votre Pensée aussi Subtile que Fertile, Habile, Agile, à surmonter votre Empathie contre un Mal Humain, révélant votre Bien Vital sur ces jours difficiles, et y voir Votre Qualité Phénoménale… « vous guérissez des âmes »… à votre façon, Veillez à Rester Eveiller, la Méditation est sur votre Médaillon, et vous ôtera le Maillon de votre faiblesse, cette Souffrance brûlera de ces cendres, à ce Temps de Patience, s’ajoutera après ce msg, un Signe sur votre Force de Guérison, l’Etoile Vénus est sur votre Nom, alors Lustrer votre Blason, et cicatrisez, au plus Vite pour Voir sur votre Miroir, votre Réussite… Bien à Vous, Cher Nebarha…. le Ciel vous aime, aimez-Vous à travers ces Vers venus de l’Univers, pour votre Lumière :)

            J'aime

          2. Vos mots ne me peinent et ma raison reconnait bien là que vous avez raison. Mon coeur n’en fait qu’à sa tête depuis qu’il a goûté à la liberté. Des leçons, oui, quelque part j’en ai tiré, et cogite encore sur mon sort. Je sais que ce n’est ni l’amour ni le ciel qui m’abandonne, mais un être. Alors j’écris là-dessus pour que ceux qui ressentent ce genre de choses ne se sentent plus seuls et incompris. Je porte le sombre à la lumière comme je le faisais l’année passée, en m’oubliant pour généraliser. Merci pour vos mots

            Aimé par 1 personne

  6. votre Sort vous donne un Trésor…. Celui de Partager, et là ça vaut son Pesant d’Or, en Métaphores….
    un Calice en Bénéfice …
    comprenez votre Ressort, vos mots sont une Guérison, pour Vous et pour ceux qui auraient Oublié,
    Seul celui qui a eu et n’a plus… connaît sa Vertu,
    ainsi il Sait Remercier, et Pardonner avec l’Amour … Renaît,
    alors mm que le Monde croyait qu’il tombait,
    il revient en Puissance avec la Connaissance et ceci Tout le Met en Place dans la Lumière….
    l’Aveugle connaît le Chemin, bien mieux en tâtonnant, car il expérimente le 6ème Sens, plus souvent que ceux qui sont « pourvus » de la Vue…

    J'aime

    1. Ne fondez pas trop d’espoir en moi, je ne suis pas un guérisseur mais un dénonceur. Je prends des bribes de mon expérience, de celle d’autres, parfois imaginés, pour les soucis du sujet, mais je ne crois pas mon action très utile. Les mots, les gens en font ce qu’ils veulent, en comprennent ce qu’ils veulent, et au fond, il n’y a que la distance et l’apparence du rapprochement. Je ne crois pas qu’écrire guérit, éventuellement lire peut-être quoi que ce ne sont les mots qui agissent, mais ce qu’en font le lecteur. C’est lui-même qui se guérit, les mots ne sont que des excuses, lorsqu’ils ne participent à la prison de la mémoire. Je n’aime pas les mots. Ils me rappellent les mésententes, les quiproquos, l’impossibilité de mettre un monde dans une tête d’épingle, les déformations, les mensonges, l’illusion.

      Ce que vous dites sur l’aveugle qui connaît mieux le chemin (puisqu’il le parcourt en tâtonnant, il l’explore bien plus que celui qui ne fait que courir au travers), est très beau :)

      Aimé par 1 personne

      1. cher Nebarha, aucun fondement d’espoir n’est puéril, surtout quand il est « nu », sur le socle « notoire »… sur le Miroir :) l’illusion est une contrefaçon, et l’encre coule de Source « pure », où l’Être et non le Par-Être, doit naitre,
        la Sincérité renforce la Vérité… et cela sans « charité » aucune, vous êtes « armé »…
        vous avez le regard perçant comme l’Aigle, la force des mots, comme l’ours, les dents de défense, vous connaissez les Loups, et le cœur de l’Agneau est en Vous…avec qq défauts, sans nul doute …
        Tout ceci se ressent à distance, et mm si l’égo vous donne une Prestance, il s’imprègne pas dans celle de l’Ecriture, car votre Coeur est à la Couleur de votre Blessure, aussi cruelle que belle qui nous anime Tous : l’Amour…
        aucune souffrance ne peut être dans l’apparence, bien au contraire, aujourd’hui, le Sablier inverse l’atmosphère, par un grain de sable « étrange »… mais essentiel, où rien est Futile, et mm très utile… car Témoigner d’une cicatrice, permet d’être Soi…et à l’Avenir promet une Osmose…
        chaque chose à sa Place, chaque mot , nos maux et ceux des autres, ne sont que des fardeaux à regarder comme des kdos,
        c’est une autre dimension… que vous « prouvez », à nouveau, l’Esprit qui échange cette Evidence, n’invente Rien…

        l’Erudit croit savoir et contrôle son Monde avec ce qu’il a appris, mais il oublie la Ferveur de sa Mission ,
        mais l’Ignorant qui lui semble la fuir, la Vit et l’Ecrit…par la Suite avec Passion, et donc Emotion, ce qui peut sauver mm un seul Esprit à travers le Monde, l’âme du Lecteur interpellée, peut trouver la Clef… car le Hasard est Divin, et un coup de Pouce Déclencheur vers le Bonheur..
        c’est pour cela que Nous Sommes à l’Heure des Révélations qui fusent sur les confusions… les doutes qui produisent des Interrogations…
        tant sur nous mm, qu’aux yeux des autres, et vis versa… et ceci jusqu’à ce que la Coupe soit Pleine,
        nous endurons, et participons à une finale en chaine humaine, une « forme de rédemption ».. qui s’appelle Libération.. et c’est sans quiproquos, voyez le Chaos, il a besoin dans l’ordre nécessaire : individuel, puis universel à faire « une remise en question » la plus belle des Actions, et tout ceci en Lumière, et si le Lecteur devient Acteur, il peut être Prometteur de Bonheur .. …par le Hasard opportun, et Divin, Déclencheur selon son choix, son Chemin… .. voici ainsi en koi, nous sommes Importants, sur l’Existence, avec nos failles, nous portons une Médaille, sinon aucune Fil Ô ne pourrait nous faire Vivre… Bien à Vous, sur Vous tjrs…

        J'aime

        1. Votre commentaire me touche beaucoup. Vous savez employer les mots qu’il faut, je dois bien l’avouer. J’ai cogité dans mon coin, et je vais commencer par retaper quelque peu ce blog. Bon, cela semble n’avoir aucun rapport, mais le rapport est le changement. Merci pour votre souffle :)

          Aimé par 1 personne

  7. qu’il en Soit ainsi, avec l’@insi soit-il,
    et l’@men comblera vos Profondeurs, mm s’il reste qq doute sur vos peurs…
    vous emmènera vers les Hauteurs, une Confiance en Soi, avec une réflexion que nos chaines, nées de nos erreurs, sont libératrices pour d’autres,
    ainsi tel le Ciel, avec son tempérament, doux ou furieux à des moments, l’Esprit plongera la plume dans l’encrier, de belle Inspiration, ce Souffle dégagera des Nuages votre Soi,
    Altruiste de Coeur, cicatriserez en Bien Meilleur sur la Toile, avec un défi dans la Matrice…
    « un Esprit de conscience » à l’Aube du Jour J’, et cela mm avec des différences,
    car les « derniers seront les Premiers »,
    car nous voir et nous reconnaître est un Don Céleste, après la traversée des Ténèbres…
    l’Amour fraternel est une Alliance entre Nous…
    sans mm se « rencontrer », sommes Solitaires dans l’Univers,
    notre appartenance est notre Connaissance Individuelle,
    là est le Secret Divin, et sa Grâce renforce notre Sincérité, et la Vérité sur « Nous »…
    au quotidien, et donc sur ce Chemin, nos Cicatrices sont dans le Calice du Fils.. @men,
    Vous le verrez, en signes et msg sur votre Route, un Miracle, un Oracle.. …

    J'aime

Vos commentaires sont les bienvenus ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s