Tu me regardes à nouveau

Une lueur dans la nuit, un espoir, ton regard qui sur moi à nouveau se pose. J’ai le cœur qui tressaute, qui trépigne, un sourire qui explose. Le sang me monte. Je me sens aussi excité qu’un gamin dans une boutique de jouets. J’étais en train de m’éteindre, et ton simple contact me ranime, un jaillissement qui m’emporte à la joie. Mon cœur se déploie, mon cœur à l’étroit, qui de toi voudrait se rapprocher à l’infinitésimal, dans mes bras te serrer aux larmes de bonheur qui me coulent, chaudes comme tes baisers. Mon soleil en moi tu palpites de milles feux, papillonne dans mon ventre, m’immole au charme, à nouveau envoûté, mais je me retiens. Je me confine au discret pour que tout cet amour ne t’explose au visage, ne t’effraie, ne t’étouffe. Ce n’est pas un sentiment, c’est un univers, toi son centre, laisses-moi encore t’y emmener. Je tends l’oreille à ton silence, attendant ta réponse, est-ce bien l’amour que j’y entends sangloter?

Publicités

Vos commentaires sont les bienvenus ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s