Pas le temps pour titrer

Occupé, du temps préoccupé, je suis toujours occupé
Je n’ai pas de vie, j’ai une pile de dossiers
Je n’ai plus d’amis, mais des feuilles de papier
Taper, imprimer, photocopier, classer, agrafer
Au bureau, aux toilettes, dans la salle à manger
Mon patron, ma bonne-femme, tous là à m’presser
Emprisonné, confiné dans cette vie insensée
En retard, sans délais, j’ai envie d’exploser
Les enfants, les factures, la voiture, la télé
La maison, les vacances, tous ces trucs à payer
Liberté, liberté, de quoi? Mon cul liberté !
quatre heures par jour, vingt-huit jours par année
Voilà le temps qu’on m’accorde, et pourtant partagé
Entre famille et culpabilisations, je me sens étouffer

Publicités

Vos commentaires sont les bienvenus ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s