Mes capitaines

Amis à corps perdus l’âme dans le verbe, l’égo suinte en l’émo, mes capitaines, des ports les bateaux coulent au grand fond. Avez-vous vu au large les feux d’artifesses? C’est que ça pète la plume dans l’derche au plus haut point d’ébullition. Et sur la terre y a les chariots qui tirent des fleurs d’épines qui piquent la peau, alors qu’au loin les enfants pleurent des océans que les poissons ont déserté …

Publicités

Vos commentaires sont les bienvenus ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s